Bertinaudibles - Génération Téléphone
Bertinaudibles - Génération Téléphone

La fabuleuse histoire des Bertinaudibles

jeudi 15 juin 2006.
 

Il était une fois la Bertiliste En gros, une bande de BertiAdmirateurs qui s’envoyaient des BertiMessages Ontopic, qui s’organisaient des BertiBoeufs suivis de BertiBouffes, et qui faisaient des BertiCR aux BertiConcerts qu’ils allaient voir.

Et un jour, El Manu eu envie de jouer un peu avec un BertiGroupe. Il organisa donc (cet inconscient) un mégaBertiBoeuf/BertiBouffe chez lui, en invitant la moitié de la planète BertiListe, qu’il ne connaissait même pas : Ô joie, Ô bonheur, les Bertinaudibles se rencontrèrent ce soir là.

Tous trentenaires ou presque, ils ont à peu près tous fabriqué un instrument ou un effet électronique bizarre, et ils adorent tous téléphone. Rendez-vous fut donc pris tous les 15 jours pour rigoler, la définition de rigoler pour un Bertinaudible étant la suivante : arriver à l’arrache dans une salle de répète sans avoir eu le temps de bosser quoi que ce soit les 15 jours précédent, brancher le matos, faire "trois, quatre" et massacrer consciencieusement les répertoires de Téléphone, Bertignac et JLA. Ensuite, échanger son instrument avec le voisin et recommencer jusqu’à ce qu’on gros ours pète une corde (par exemple, Thierry) ou une baguette (par exemple, Thierry) ou éventuellement un ou deux tympans (par exemple... bon, là OK, c’est El Manu qui joue trop fort)

Bref, on rigole comme des ânes, et on arrive même a faire des concerts avec du public et tout, qui passent super bien à condition que le dit public soit correctement alimenté en liquide à forte proportion d’alcool....